Les juifs sont-ils des « cerveaux supérieurs » ?

La nouvelle mode est de considérer que si « l’immense majorité » des prix nobel sont Juifs, cela démontre leur « supériorité ». (c’est à peu près le raisonnement des nazi avec l’homme « Arien ».)

L’explication est simple: 1) il faudrait savoir quel est le nombre de Juifs dans les jury de ces 100 dernières années, 2) Leur communauté ne cesse de promouvoir « les leurs », sans jamais parler des autres (sauf comme « collaborateurs). En outre, de nombreux scientifiques Juifs, y compris Einstein, se sont souvent approprié les travaux des autres.
Nikola Tesla était-il juif ?, Paul Langevin était-il Juif ? Max Planck était-il Juif ? Pierre et Marie Curie étaient-ils Juifs ? Lorenz était-il Juif ? Pascal et Léonard de Vinci étaient-ils Juifs ? Niels Bohr était-il Juif ? NON.!..et encore moins concernant les grands auteurs classiques ou compositeurs. Hugo, Shakespeare, Mozart ou Beethoven … et bien d’autres n’étaient pas Juifs !

Par contre la communauté Juive est extrêmement raciste envers les autres, et très efficace pour s’auto congratuler OU se plaindre. C’est un peuple à la mentalité tribale (les tribus d’Israël), et se comporte comme tel. Si Dieu avait donné l’intelligence aux Juifs et la bêtise aux « goys » …. Dieu serait alors raciste …. et je n’aime pas les racistes. (Célestes ou terrestres).
Si l’on écoute cette communauté très « auto-centrée », Platon aurait été Juif sans le savoir, Charlemagne, Napoléon et de Gaulle aussi très probablement. A ce stade, ce n’est plus de la « protection identitaire », c’est carrément du « racisme institutionnalisé ».Le plus grave, c’est que les jeunes générations Juives, sont élevées dans une vision tribale telle qu’on ne l’a jamais vu auparavant, et proche de l’éducation « mafieuse ».

Il faut donc considérer que nous n’avons probablement pas le même Dieu, entre Juifs et les Chrétiens. Le nôtre est bienveillant et ne fait pas de différences entre ses enfants !

 

Les USA, (golem de la « city » et d’Israël): l’empire sans scrupules

.

.
Michael Morell, ancien directeur de la CIA et soutien d’Hilary Clinton a déclaré dans une intervention à la télévision américaine qu’il était nécessaire de «se débarrasser» des Iraniens et des Russes engagés en Syrie au côté de Bachar el-Assad.

«Quand nous étions engagés en Irak, l’Iran a fourni des armes aux milices chiites qui tuaient les soldats américains.(ndlr: et que faisaient là les Américains pour y prendre des balles ?) Il est temps de faire subir aux Iraniens ce qu’ils nous ont fait subir». C’est la déclaration fracassante que Michael Morell, soutien affiché d’Hilary Clinton et ancien directeur de la CIA, a faite sur la chaîne américaine CBS le mardi 9 Aout 2016.

Celui qui accusait récemment Donald Trump d’être manipulé par les services secrets Russes a déclaré que les Iraniens et les Russes devaient «payer le prix fort» de leur engagement en Syrie.

Nous avons à faire aux « psychopathes associés ». La « city » Anglaise,, « l’état profond » États-unien (entendez la mafia et l’AIPAC, ayant pris le contrôle de l’état), et Israël (pays fondé sur les reniements bibliques et le vol des terres d’autrui), ces pays donc assistés de leurs larbins, signeront tout accord de paix, pour mieux les dénoncer plus tard. Leur seule obsession: soumettre tous les pays non endettés vis à vis d’eux, et/ou ne servant pas leurs intérêts, dans l’objectif pathogène de contrôler le monde !
.

Boris le Lay a raison: Il n’y a pas de Celtes noirs

.

.
Historiquement, il n’y a pas plus eu de « Celtes noirs », qu’il y n’y a eu de « Massaï blancs ». Une justice Française devenue « stalinienne », via des juges politiquement partiaux, condamne maintenant n’importe quel personne pour des révélations de simple bon sens.

Peut-être un jour risquerons-nous la prison pour affirmer que 1+1 = 2 !. Phi-Europe s’indigne de cette situation et n’hésitera pas prochainement à publier le portrait et le nom du juge qui a osé prononcer cette condamnation inique. Source ici
.

L’esclavage va devenir légal avec la loi Macron

.

.
Il est bien clair que le patronat est en train de se créer le cadre « juridique » lui permettant d’utiliser la masse d’esclaves migrants et contraindre les autres à s’aligner sur eux. (comme le fait l’Allemagne) En outre, ceux qui sont depuis longtemps en France, vont voir s’écrouler toutes formes de protections sociales. Nous en revenons ainsi au contexte du XIX ème siècle et que Emile Zola avait parfaitement décrit dans son « Germinal », allant jusqu’à l’exploitation des enfants dès l’âge de 14 ans à la mine, sans compter le « droit de cuissage » des patrons envers de pauvres mères isolées !

Nous sommes donc en train de revenir à une forme d’esclavage, sans boulet, et qu’on parfaitement bien connu nos aïeux. Le retour de ce « libéralisme », n’a rien à voir avec la « liberté », au sens populaire et commun, ni à un quelconque « progrès social ». Ce « libéralisme » correspond bien à la liberté retrouvée, pour les riches et puissants, de pouvoir exploiter leur prochain, à leur guise.

Bravo Mr Filoche pour votre courage, votre pédagogie, et vos compétences juridiques.
.

Des législateurs illettrés !

.

.
On entend souvent parler du délit de « provocation à la haine raciale ». Cette phrase n’est pas du Français.
En effet, soit il s’agit d’une « incitation à la haine raciale » (donc d’un « encouragement »), soit il s’agit d’une « provocation de haine raciale » (dans le sens de « provoquer », donc de faits constitués). Bref, c’est un peu comme si l’on disait « je vais AU coiffeur » ! Ci-dessous l’extrait du texte « légal » :

L’article 24 de la loi du 29 juillet 1881 punit d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende (ou de l’une de ces deux peines) ceux qui auront « provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée » (8e alinéa) ou à raison de « leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap » (9e alinéa). (Source intégrale ici)
.

Victimes de l’arbitraire ? ou de leurs comportements ?

.


.
Ces deux vidéos parlent d’elle-même. Arrogance, Inversions accusatoires, racisme, sectarisme …; le tout, basé sur le « fond de commerce » de la culpabilisation. Il n’y a pas plus racistes et révisionnistes que ces « tribus », comme ils le disent, et pas plus révisionnistes en tournant toujours les faits à leur avantage, ou pour qu’on les plaigne. Ce peuple élu, par un Dieu faisant des préférences entre ses enfants (!), est passé maître dans l’infiltration des peuples, l’entrisme institutionnel, et les manipulations de toutes sortes. Ces gens sont souvent élevés, dès leur plus tendre enfance, dans la haine de ce qui n’est pas EUX ! Arrêtons ici, cela vaut mieux.

Au final, il y a deux catégories de Juifs: Ceux qui suivent la Torah et ne remettent pas en question les écrits sacrés… et il y a ceux qui suivent le Talmud, c’est à dire la compilation des « commentaires » de rabbins sur les écrits sacrés, et qui souvent les « tordent » à tel point, qu’ils arrivent à leur en donner un sens contraire.

Les premiers sont des « sionistes sectaires et tribaux », la « Synagogue de Satan », comme le disait St Paul, ceux aussi appelés par Jésus « les marchands du temple »,  qui se servent de la religion comme prétexte à leurs exactions, meurtres, captations, et autres intrigues, et qui traitent « d’antisémites » ceux qu’ils ne peuvent soumettre d’une manière ou d’une autre, tout en traitant avec mépris de « Goy » ceux qui ne leur ressemblent pas. Souvent, par ailleurs, ce sont des Ashkénazes, c’est à dire des juifs non palestiniens, issus d’Europe de l’est, de Russie ou des USA.

Les seconds, heureusement plus nombreux, suivent leur traditions cultuelle et culturelle dans leurs cœurs et en toute amitié avec les autres peuples, et n’attirent que la sympathie. Même les plus stricts de cette seconde catégorie, les « Neturei Karta« , antisionistes, font l’objet de nombreuses persécutions par les leurs, en sont une bonne illustration de notre propos.

.


.

Jean-Paul Dupré: député PS et prédateur sexuel

.
Cet article, relaie la dénonciation des agissement immoraux du député-maire PS de Limoux dans l’Aude, mis à jour par Mr Boris le Lay. Nous invitons nos lecteurs à prendre connaissance du fond de cette affaire. Les vidéos suivantes montrent des preuves vidéo et phoniques absolument indiscutables.
.

.
Suite à cette publication, la réaction du journal local de l’Aude « l’indépendant », procède alors à une totale inversion accusatoire : Le bourreau devient la victime, et ceux qui le dénoncent ne sont que des « diffamateurs de la fachosphère », qui « nuisent à la vraie liberté de la presse » (la leur) article ici
.

.
Cette affaire, en rejoint beaucoup d’autres, issues d’une « élite politique » de plus en plus déviante. Nous nous rappellerons tous de l’affaire de pédophilie du « coral », dans les années 80, et dans laquelle était impliqué notamment Jack Lang. Nous nous rappellerons aussi des affaires Dutroux et Allègre, qui cachaient en fait la fourniture de jeunes proies à des réseaux de notables pédophiles. Ceci, sans compter les meurtres et disparitions d’enfants, probablement destinés à de troubles destins ou de sombres rituels.

La rédaction de Phi-Europe s’associe pleinement à ces révélation et dénonciation de Mr Boris le Lay. Ce type de révélation doit être relayée auprès du public, et les agissements de pareils individus doivent cesser.

La justice ne peut pas ignorer ces faits ainsi dénoncés. Car de deux choses l’une: soit la justice doit nous poursuivre pour relayer de fausses affirmations … soit elle doit poursuivre ce criminel en ouvrant une instruction dans les plus brefs délais… Mais en aucun cas ne peut feindre d’ignorer cette affaire.

Le dossier vidéo à télécharger :

Dernière heure: Cet homme abominable, reconnaît donc la réalité des preuves, puisque n’attaquant pas en justice pour ce motif, mais pour « divulgation de documents privés et atteinte à la vie privée » … c’est vraiment un comble ! (voir l’article de BMF ici). Il est donc « fasciste » de révéler la vérité sur les déviances d’un homme public !

.