Adieu ma France bien aimée !

Macron est le sommet de l’ascension du banditisme qui, jadis, rackettaient les quartiers, ou braquaient des banques, et qui maintenant rackettent les peuples au travers de lois scélérates. La démocratie montre ainsi qu’elle est le régime le plus confortable, pour que le « banditisme » se fasse élire et s’empare des institutions centrales, et pour que la corruption se généralise « de proche en proche », en substituant à un peuple uni par une même culture, un communautarisme « cellulaire », ou « république des caïds » . Voilà d’ailleurs pourquoi, l’occident souhaite tant imposer « la démocratie » sur toute la planète !

Depuis la mort de louis XIV, en 1715 : (il y a 302 ans), nous pouvons noter les traits historiques suivants, concourant à la destruction de notre culture nationale, et même de notre civilisation Européenne :

  • en passant par la première monnaie papier, celle de John LAW sous la régence, et qui se termina en crise grave, comme toutes les économies basées sur une monnaie fictive,
  • la « révolution » de 1789, révolution qui ne fut pas « populaire » mais bourgeoise par la spoliation des biens de la noblesse, et qui en outre, tenta de ré-imposer une monnaie « papier » (les fameux  « assignats »  ou « planche à billets révolutionnaire »,
  • la république des coloniaux et laïcards (athéistes en fait), et de la naissance simultanée du marxisme et du sionisme politique vers les années 1870,
  • la boucherie et le sacrifice de la première guerre (La France avait été agressée sans déclaration de guerre par les « boches »),
  • la tentative d’annexion américaine de 1944 et que de Gaulle réussit à empêcher,
  • la construction d’une’Europe « satellite » des USA, via leurs agents (et traîtres à la France)  : Shuman, Monnet et Delors,
  • ces philosophes de la destruction (sartre), se disant « existentialistes », faisant l’apologie de l’homme-dieu, crachant sur les religions, et considérant la « jouissance immédiate » comme finalité du destin humain,
  • ces « chanteurs Français » des années 1960 qui se donnaient des noms Américains (branche culturelle de la cia), vantant une culture cosmopolite et la supériorité du « coca-cola » sur les vins de Borrdeaux,
  • l’endettement injustifié de l’état (et de ses citoyens) auprès de « marchés financiers internationaux », depuis 1973,
  • le féminisme pro-avortement (15 millions de fœtus jetés à la poubelle depuis 1975), devenu allié objectif de toutes les minorités, colorées, anarchistes, homosexuelles … bref: « tout sauf le mâle blanc » (anne lauvergeon, ancien Pdg d’Areva et « escroque » (puisqu’il faut tout féminiser), concernant l’affaire des « fausses mines d’uranium »
  • l’apologie du sexe sans Amour,
  • le transfert massif de nos souverainetés essentielles depuis 1992 (traité de Maastricht) ….
  • le rattachement de la France à l’économie allemande, via un « Mark » déguisé en « Euro » (Merci pour les poilus de Verdun !), lequel étant asservi au Dollar US,
  • l’apologie de la fin justifiant les moyens (série « dallas »), et du « méchant » qui n’est pas puni à la fin des films depuis les années post 2001,
  • la destruction des familles pour augmenter la consommation et isoler des individus ainsi affaiblis et « sans famille » (vague de divorces des années 1970 et surtout des années 1980),
  • la consommation comme étant un « dû », permettant l’esclavage des masses par « la dette »,
  • la récompense obtenue sans mérite, car vous n’avez pas à le mériter … « vous le valez bien ! »,
  • le diplôme sans apprentissage et les professeurs d’université qui peuvent « conseiller de grandes entreprises),
  • la primauté des réseaux sur la compétence,
  • les juges politisés et servant des intérêts économiques ou politiques, lorsqu’ils ne font pas également des « conférences de presse »,
  • la destruction de l’armée républicaine de conscription (armée de défense jusqu’en 1998), en une armée dite « professionnalisée » (armée offensive), au service de buts qui ne concernent souvent pas notre pays,
  • la crétinisation de masse de notre jeunesse, qui ne saura même plus dans 10 ans ce que voulait dire « liberté »,
  • la trahison, allant crescendo, de tous nos présidents depuis Pompidou, et dont le carrousel final a vu un Sarkozy triplement traître, en rendant la France au commandement intégré de l’Otan (que refusa de Gaulle en 1967), en ratifiant le traité de Lisbonne en 2007 (et dont la substance avait été rejetée par les français deux ans plus tôt), et en guerroyant contre la libye de Kadhafi sans l’aval des Français ni même de l’ONU,
  • le remplacement de notre peuple et de notre culture, par une immigration volontairement créée, pour substituer un peuple non éduqué à une population devenue mature, après 1950
  • les trucages électoraux, (massivement pilotés par l’état lui-même), radiant des électeurs pour mauvaise adresse (alors que la procédure veuille que leur nouvelle carte les attendent dans le bureau de vote où ils sont inscrits), TF1 révélant même la distribution de cartes électorales en double (500.000), révélant ainsi la fraude massive au niveau des listes électorales elle-mêmes !
  • .. Etc … car la liste est loin d’être exhaustive !

Pour toutes ces raisons: la France millénaire se meurt ! Rappelez-vous bien de tout cela, et que nul ne l’ignore … Car ceux qui voteront Macron aujourd’hui, seront directement responsables de cette abomination demain !

Malheureusement, après ces « lessivages » et « dilutions » successives, rien n’est plus « rattrapable », car le « cocktail électoral » est devenu le suivant :

  • 1/3 de Collaborateurs (prêts à suivre le diable en personne pour « survivre »)
  • 1/3 de crétins (incultes, sans esprits critiques, sans volonté propre, ou encore « misant » sur un cheval, en se croyant dans un PMU)
  • 1/3 de Patriotes

Les patriotes donc, devraient faire entre 33 et 38 % maximum, (et croyez bien que toute la rédaction de Phi-Europe aurait préféré un 62% Patriote !)

Si Macron élu, emporte les législatives sous la bannière « majorité présidentielle », (peuplée des crevards des deux camps, et des « chevaux de retour »), nous ne tarderons pas à voir se créer un nouveau parti, probablement intitulé « Les Démocrates » (comme aux USA), faisant ainsi resurgir du néant: la majorité actuelle ! Comme par un tour de magie ! Tout sera donc « pareil en différent » … mais les lois scélérates amorcées fin 2012 … vont être cette fois-ci bien plus cruelles et lourdes. Attendez-vous à une augmentation de tout, une spoliation massive, un impôt Européen .. Etc.. Etc …