Hong Kong, sous les parapluies US

images

Washington a débuté le plus vaste mouvement de déstabilisation de la Chine depuis la tentative de coup d’État pro-US de Zhao Ziyang (présentée en Occident comme le « mouvement démocratique » de Tienanmen). Sa cible est Hong Kong car ce territoire est le seul de Chine populaire accessible sans visa. Manlio Dinucci revient ici sur les grosses ficelles de la NED. Face à l’« Umbrella Revolution » (définition made in USA), le gouvernement britannique se dit « préoccupé » qu’à Hong Kong soient garantis « les droits fondamentaux et les libertés fondamentales ». (suite…)