Le Vrai « dernier Samouraï » était un Français

julesbrunetLe véritable « dernier Samouraï », n’était pas Américain, n’en déplaise à Tom Cruise et Hollywood, mais Français: Il s’appellait:  JULES BRUNET ! Mais c’est comme « broadway » avec l’esprit « moulin rouge et le french cancan », recyclé puis réapproprié, à la sauce gershwin, dans les années 1930, Les Dirigeants politiques et financiers Américains ont une fâcheuse tendance à s’approprier ce qui n’est pas à eux, ou à « inventer » ce qui existe déjà, quitte à carrément voler les biens ou piller les cultures, comme Bill Gates en « désassemblant » tous les logiciels qui ont fait sa fortune initiale …. Peut-être est-ce l’influence sioniste dans leur culture dirigeante, largement assistée par les studios d’Hollywood, organe de propagande, qui transforment le mensonge en vérité ! Pourtant, Jules BRUNET aurait plus que mérité de voir son héroïsme honoré par le cinéma mondial, et sa mémoire rendue à la postérité ! ( Voir sur Wikipedia )

l’autre « entre deux guerres » (1871 – 1913)

imgresDans cette série de 13 épisodes, l’historien Henri Guillemin décrypte de manière extrêmement précise les contextes, conditions et évènnements qui furent à l’origine de la première guerre mondiale. L’histoire officielle, comme toujours, ne coïncide souvent pas avec celle laissée par les écrits et les faits. Comme toujours, et à l’origine de toutes les guerres, les marchands et leurs manoeuvres ne sont pas loin. Manoeuvres, comme toujours maquillées en « causes nationales ». (suite…)