Le Qatar attaque un Député Français… et de quel droit ?

11Les poursuites judiciaires intentées par le Qatar contre Florian Philippot, parlementaire français, constituent une véritable ingérence dans notre vie démocratique. Elles mettent en lumière la volonté de cet État de réduire au silence ceux qui s’opposent à sa politique de soutien au djihadisme et à son influence sur notre sol.

L’absence générale de réaction de la classe politique est indigne. Elle confirme sa soumission à cette puissance étrangère pour laquelle tout peut se monnayer, et tout peut donc s’acheter. Il est vrai qu’on imagine mal, par exemple, un Nicolas Sarkozy, dont le mandat avait été marqué par les avantages délirants accordés aux Qataris, se permettre de critiquer les émirs.

Hier encore, c’est Anne Hidalgo qui s’est illustrée en soutenant le Qatar dans ses démarches judiciaires visant à faire taire un élu de la nation. Le maire de Paris a ainsi montré le vrai visage de cette « gauche » bobo dont la morale est à géométrie variable. Impitoyable dans ses sermons avec les Français qui ne partagent pas ses lubies, elle se fait subitement muette, et même complice, vis-à-vis d’un État qui finance l’islamisme et le djihadisme dans plusieurs pays, punit l’homosexualité de coups de fouets et même d’emprisonnement, ou encore exploite des ouvriers dans des conditions insupportables pour préparer un Mondial dont les conditions d’attribution sont chaque jour davantage remises en question. (suite…)