Oui, il reste encore des penseurs profonds et lucides !

2Q==Bien que la densité des concepts exprimés soit incroyable, et le phrasé très « soralien », typique des passionnés de la lutte des classes…. cet homme nous apporte une vision extrêmement enrichissante sur un mécanisme séculaire: le monde de l’avoir au détriment du monde de l’être. (Le titre de son livre, par ailleurs). Concernant l’immigration massive, il nous explique très clairement qu’il s’agit de « renouveller les besoins de consommation », et de « casser l’évolution instruite et contestataire » des peuples Européens actuels. Au final, il nous dit très clairement que toutes explications, pensées, constat, en provenance du monde capitalistique, n’est qu’apparences et à l’opposé absolu de la réalité, de la vérité et de l’humain lui-même

Le spectacle du fétichisme de la marchandise fait le devenir du monde. L’existence humaine n’y est là qu’une longue errance angoissée sur le marché narcissique des rencontres factices. Partout règne la liberté despotique de l’argent et l’humain asservi et déchiré par la dictature démocratique de l’avoir et du paraître, ne cesse de consommer sa propre soumission. Contre ce totalitarisme de la fausse conscience, il s’agit de tourner le dos à la mise en scène de la passivité moderne, pour retrouver les véritables chemins du sens critique et poser en pratique la question radicale de l’authenticité de l’être. A l’heure où les troubles sociaux d’ envergure, qui partout s’annoncent, menacent l’organisation inhumaine de l’ ordre existant, l’auteur tient à dire qu’il n est pas indifférent de rappeler que toutes les politiques de la raison marchande sont, de l’extrême droite à l’extrême gauche du Capital, l’ennemi absolu et définitif de toute joie humaine véridique.

Voici l’Europe, la véritable, la séculaire et l’immortelle !

Après le « politiquement correct », viendrait-il le temps du « politiquement pénal » ?

aymeric_Chauprade

Convoqué par la Police Judiciaire française pour avoir critiqué l’islamisme qui menace l’Europe dans une vidéo enregistrée au Parlement européen durant une session du Parlement, Aymeric Chauprade annonce qu’il ne se rendra pas à cette convocation

Cher Monsieur,

Je fais suite à votre courriel du 2 juin dernier dans lequel vous entendez me convoquer dans le cadre de l’enquête diligentée à la demande de Mme Annabelle PHILIPPE, Vice-Procureur près le Tribunal de Grande Instance de Paris, référencés P15023000639 et concernant des propos publiés sur YouTube à cette adresse et sous le titre “La France est en guerre”.

Je tiens à vous informer que je ne me rendrai pas à cette convocation.

En effet, les propos pour lesquels je suis poursuivi ont été tenus dans le cadre de mon activité de député au Parlement Européen et alors que je me trouvais dans l’enceinte des locaux de l’Union Européenne à Bruxelles.

Par conséquent, j’entends à ce titre invoquer le bénéfice des dispositions de l’article 9 du Protocole sur les privilèges et immunités du 8 avril 1965 des parlementaires européens.

Cet article dispose en effet que : ” les membres de l’Assemblée ne peuvent être recherchés, détenus ou poursuivis en raison des opinions ou votes émis par eux dans l’exercice de leurs fonctions”.

Par ailleurs, l’article 10 dispose que l’immunité couvre également les députés européens “lorsqu’ils se rendent au lieu de réunion de l’Assemblée ou en reviennent”. Tel était le cas en l’espèce.

Enfin, je tiens à préciser que je n’entends pas céder aux désidératas des ligues de vertu qui, à l’instar de la LICRA, prétendent fixer les limites de la liberté d’expression à des députés légitimement élus par le peuple français.

Je vous prie de croire, cher Monsieur, en l’assurance de mes sincères salutations.

Aymeric CHAUPRADE
Député français au Parlement européen

.

Voici un bon exemple de ce qu’est la vraie culture !

Lors du lancement du collectif Culture du FN, Gilbert Collard a prononcé un discours mémorable dont le contenu rend hommage au sujet dont il est question. Il s’agit ici d’un playdoyer émouvant pour la défense de la culture, en général, et de l’identité Française, en particulier. Ce discours est une démonstration en soi. Il démontre qu’un être cultivé rayonne de ses connaissances, alors qu’un être stupide brille par le néant qu’il inspire …. (par exemple ceux devant lesquels Gilbert collard s’incline avec espièglerie, au début de son intervention !) Un discours à entendre et réentendre assurément, et prononcé avec ce genre de conviction qu’aurait certainement eu un Hugo, un Zola et même un Jaurès !
.

Varoufakis raconte la trajédie Grecque

VaroufakisNotre printemps d’Athènes

Je vais vous dire pourquoi je suis ici, avec des mots que j’ai empruntés à un vieux Manifeste célèbre (1). Je suis ici parce que :

Un Spectre hante l’Europe – le Spectre de la Démocratie. Toutes les puissances de la vieille Europe ont conclu une Sainte Alliance pour exorciser ce Spectre: les banquiers parrainés par les États et l’Eurogroupe, la Troïka et le Dr Schäuble, les héritiers du legs politique de Franco, le leadership berlinois du SPD, les gouvernements baltes qui ont soumis leurs populations à une récession terrible et inutile, et l’oligarchie grecque en pleine résurgence.

Je suis ici en face de vous parce qu’une petite nation a choisi de s’opposer à cette Sainte Alliance. Pour la regarder dans les yeux et lui dire : Notre liberté n’est pas à vendre, notre dignité n’est pas aux enchères. Si nous renonçons à la liberté et à la dignité, comme vous l’exigez, l’Europe renoncera à son intégrité et perdra son âme.

Je suis ici en face de vous parce que rien de bon ne peut arriver en Europe qui ne parte de la France.

Je suis ici en face de vous parce que le printemps d’Athènes qui a uni les Grecs leur a redonné:

  • Leur sourire
  • Leur courage
  • Leur liberté contre la peur
  • La force de dire non à l’irrationalité
  • Non à la non-liberté
  • Non à l’asservissement qui en fin de compte ne contribue même pas à une Europe forte et puissante.

(suite…)

Vers une 3ème guerre mondiale inéluctable ?

nucleaire

Sans vouloir céder au pessimisme, cette communication d’un prof de Fac, économiste reconnu, interpelle quelque peu. Cette thèse est écrite par l’économiste Jean-Hervé LORENZI, né le 24 juillet 1947, professeur à l’université Paris-Dauphine depuis 1992 (Master 218 Assurance et gestion du risque), président du Cercle des économistes, conseiller du directoire de la Compagnie Financière Edmond de Rothschild… On sait également que son cœur est plutôt à gauche….. Pessimiste ou réaliste, à vous de juger ses prédictions. Une Troisième guerre mondiale, d’une ampleur probablement égale ou supérieure aux deux p récédentes est en préparation et éclatera dans la première moitié de ce siècle. Voici pourquoi et voici quels seront ses protagonistes.

La guerre de 1914-1918 dont nous fêtons le centenaire et qui fut une catastrophe majeure pour l’Europe était prévisible bien des années auparavant. La Seconde guerre mondiale ne fut que son prolongement et, elle aussi, était prévisible dès la signature du Traité de Versailles et surtout dès l’arrivée de Hitler au pouvoir et du parti belliciste au Japon.

La Guerre froide (1945-1991) qui opposa les Alliés, sous direction américaine, au camp soviétique (et, partiellement communiste chinois) ressembla à un avortement. Parce que c’était un affrontement sans enjeux forts. L’URSS s’est effondrée comme un soufflet, sans violences. Pourquoi la guerre froide, communisme contre monde libre, n’a-t-elle jamais débouché sur une guerre chaude ? Parce qu’elle était idéologique et non ethnique, religieuse ou économique. Les trois ressorts passionnels et belliqueux de l’humanité, ceux qui donnent naissance aux guerres, sont le nationalisme ethnique, la religion et l’intérêt économique sous toutes ses formes. La sacralité et le matérialisme vital. (suite…)

Yves Bonnet, ancien patron de la DST, confirme l’activisme Islamique et la complicité de nos élites !

Monsieur Bonnet dénonce avec courage le complot Américano-Saoudo-Qatari, et l’instrumentalisation du salafisme aux fins de déstabilisation des nations par la voracité de « l’empire ». Il s’offusque également de ce que les Qatari se permettent d’intervenir financièrement dans la vie de NOS banlieux, eux qui ne sont pas un modèle de société sociale et démocrate, ni même respectueuse des droits de l’homme. Yves Bonnet, donc, a le courage d’appeler un chat un chat et affirme qu’Al Qaida est un pur produit de la CIA ainsi que l’état Islamique qui, au passage, massacre les Chrétiens d’Orient. Yves Bonnet est probablement un des derniers préfets ayant le courage de s’opposer au « politiquement convenu » en dévoilant ce que beaucoup avaient perçus confusément en eux.
.