Jeunes patriotes, levez-vous !

phdevilliersAvec son dernier livre « le moment est venu de dire ce que j’ai vu« , philippe de Villiers brosse un tableau sans complaisance d’un pays qui se meurt à cause d’une classe politique sans idéaux, des politiciens corrompus et esclaves de lobbies. Ce livre est à la fois un audit sans concession de la réalité de notre pays, une nostalgie de ce que fut la France millénaire dans ses grandeurs, mais aussi une espérance pour les générations à venir. Philippe de Villiers nous montre très clairement qu’une guerre planétaire est à l’oeuvre: la marchandisation du tout (droite), alliée à la dissolution des identités, des valeurs morales, et des droits naturels (Gauche), formant entre eux l’union sacrée contre les nations, leurs peuples et cultures spécifiques. Philippe de Villiers s’affiche clairement comme dissident, pas par calcul marketing, mais avec une sincérité du coeur qui ne laissera aucun lecteur indifférent.

De Villiers ou le cri des peuples Européens

imgresPhilippe de Villiers intervient devant le parlement Européen, en présence de François Hollande. Il l’interpelle avec force pour lui signifier la défiance légitime des peuples envers une construction Européenne censée leur apporter sécurité et prospérité. Il constate que cette construction s’est basée avant tout sur une série de mensonges, Shengen et L’euro en particulier, au profit d’oligarchies Euro-mondialistes qui en ont profité, et non bâtie sur des actes de nature à souder les peuples. Philippe de Villiers évoque alors le mur de berlin qui pourrait être comparable à celui de Maastricht: s’effondrer également. La vidéo qui suit relate cette intervention à classer dans les anales.
(suite…)