Chaplin_TempsModernes3

De la servitude moderne (Film)

Les auteurs de ce film précisent que sa diffusion se situe volontairement en dehors de tout circuit médiatique ou commercial, Vous êtes donc tout à fait libres d’organiser une projection de ce film dans les conditions qu’il vous plaira, mais gratuitement.

Les auteurs précisent aussi que leur oeuvre ne peut obtenir leur assentiment, lorsque celle-ci pourrait se trouver associée à une propagande nationaliste, raciste ou antisémite. Etant parfaitement en accord sur les deux derniers termes de cette proposition, nous nous interrogeons néanmoins sur le bien fondé d’une incompatibilité de l’humanisme avec le patriotisme, voire le nationalisme. En effet, le mondialisme de la droite ultra-libérale, ou  l’internationalisme d’extrême gauche, visent tous deux les mêmes objectifs: détruire les nations, formater un être nouveau faussement fraternel et totalement uniforme en tous points, après les avoir arraché des richesses culturelles dont ils ont hérité. Nous pensons donc que cette incompatibilité humanisme / patriotisme est erronée pour au moins deux raisons:

  • la première étant que le respect et la protection de sa culture, participe de la diversité, et donc à la richesse du patrimoine de l’humanité, et que le patriotisme n’est en rien incompatible avec l’empathie et de la coopération nécessaire, d’égal à égal, avec tout autres peuples et cultures du monde. (ce qui n’est bien sur pas le cas du Facisme !)
  • La seconde, que les « frontières », loin de représenter des obstacles, devraient être perçues comme les membranes de nos cellules: des éléments protecteurs envers des agressions externes, sans jamais cesser d’échanger et de coopérer avec leurs voisines.

Le rétablissement de frontières, des fiertés nationales, et des différences culturelles, dans le respect et l’harmonie réciproques, sont non seulement un moyen d’unir les peuples face à un ennemi commun, mais aussi d’ériger de multiples barrières vis à vis du système et de ses agents pathogènes, lequel ne compte que sur l’unification globale de la planète pour parachever son plan de mise en esclavage généralisé ! Ainsi, une porte peut rester fermée face à une agression, mais s’ouvrir pour accueillir un frère, un ami ou un visiteur pacifique !

Un écrivain célèbre, mais dont le nom m’échappe, disait ceci << Citoyen du monde, c’est être citoyen de nulle part, et exploitable partout ! Ce serait comme un arbre sans racines, déplacé au gré des vents, et se contentant de terres, plus ou moins nourricières, que pourraient lui proposer le hasard ou la nécessité, au gré de ses errances !  >>

Mis à part cette remarque mineure, et de pure forme, nous tenons encore une fois à exprimer notre admiration pour les auteurs: Jean-François Brient et Victor León Fuentes, quant à la qualité, la justesse, l’acuité, la pertinence et la puissance humaniste d’un message,qui nous concerne tous, et qui s’inscrit dans la lignée légendaire du célèbre « J’accuse » de Zola !

.

  OUI: CE POUVOIR N’EST PAS A CONQUÉRIR … MAIS A DÉTRUIRE!  

.

 

Ce film est sauvegardé sur nos supports et donc à l’abri de toute censure arbitraire.