Pegida: rejet spontané et anti-islamisation des allemands

Les Patriallemagneotes européens contre l’islamisation de l’Occident (en allemand, « Patriotische Europäer gegen die Islamisierung des Abendlandes », abréviation PEGIDA) sont un mouvement contre l’immigration islamique en Allemagne qui, depuis le mois d’octobre 2014, manifeste chaque lundi à 18 heures 30 dans un parc de la ville de Dresde. Le logo de ce mouvement est un bonhomme qui jette une croix gammée, un drapeau communiste, un logo de l’Action Antifasciste et un drapeau de l’EI dans une poubelle.
Pegida

Le mouvement a été lancé le 20 octobre 2014 par Lutz Bachmann et une douzaine de personnes. Les manifestants protestent contre la politique d’asile du gouvernement, dénoncent « l’islam radical » et refusent « l’islamisation de l’Allemagne ». Voici ce que l’on peut lire dans certains blogs « bien pensants, et proche du gouvernement:  » << Les manifestations anti-islam continuent de prendre de l’ampleur à Dresde, dans l’est de l’Allemagne, et les autorités s’inquiétaient mardi pour l’image du pays malgré une mobilisation anti-raciste majoritaire à l’échelle nationale. Dans un pays encore marqué par son passé nazi et qui cherche à attirer des immigrés pour compenser son déclin démographique, la multiplication . . . . >>

(suite…)

Allemagne: Vers un soulèvement massif ?

deLe 26 octobre 2014 l’organisation HoGeSa (Hooligans contre Salafistes) a été réprimée dans la violence policière à Cologne. Les grands médias parlent d’une manifestation de nazis. Le HoGeSa parle d’une manifestation de gens normaux qui ont manifesté leur ras-le-bol contre la présence des salafistes.

Depuis février 2014 les Manifestations du lundi, qui continuent de réunir pacifiquement plusieurs milliers de manifestants dans plus de 100 villes allemandes, qui, elles aussi, sont accusées d’être des réunions de nazis par des figures historiques des Grünen car elles sont pro-russes et anti-OTAN, tablaient déjà sur une manifestation gigantesque après la Coupe du monde de football en juillet à Berlin. Les organisateurs des Manifestations du lundi (Montagsdemos) invitent les manifestants du HoGeSa à fusionner pour marcher sur Berlin dans un grand mouvement populaire. Pour le moment, ce 15 novembre HoGeSa, qui organise une manifestation à Hanovre, fait trembler le pouvoir public qui craint que cela pourrait faire des petits, voire déboucher sur une guerre civile. (suite…)

Allemagne: la prison pour avoir refusé des « cours de sexualisation précoce » !

9Bezimeni-1La répression outre-Rhin dans le domaine de la politique familiale et de l’éducation continue. En France les médias et les responsables politiques, comme l’actuelle Ministre de l’éducation, expliquent que la théorie du genre est un produit de l’imagination et qu’elle n’existe pas, et que des cours de sexualisation précoce des enfants dans les petites classes sont un fantasme. En janvier 2014, nous avions dans un article parlé des dégâts de l’éducation du Genre et de parents en Allemagne qui sont menacés d’être mis en prison quand ils, ou leurs enfants, refusent les cours de sexualisation, cours sur le Genre dans le primaire. En Allemagne des enfants tombent littéralement dans les pommes durant ces cours ou refusent d’y retourner. Quand les enfants ne vont pas en cours du Genre, l’école menace les parents et dépose une plainte si les parents ne veulent pas obéir. Puis la justice condamne les parents à payer une amende. Si par principe, les parents refusent de payer l’amende, c’est la police qui se présente à leur domicile pour les mettre en prison !

(suite…)