La Suisse, ou la dernière démocratie Européenne

Les oligarques Européens et mondialistes sont fous furieux de constater que la petite Suisse leur résiste, et refuse leur grands principes d’hommes nomades, de frontières ouvertes, et de libre circulation des esclaves, du remplacement des populations de souche, de l’amnésie identitaire et autres outrages au nouvel ordre mondial, . Et oui, car en Suisse ce sont toujours les citoyens-soldats qui font ou défont les lois selon leurs bon plaisir !. Ci-joint une amusante intervention d’Eric Zemmour sur le sujet. En tous cas, bénie soit la Suisse, dernier sanctuaire de la Chrétienté, dans l’espace public duquel les croix pourront s’afficher sereinement … ne serait-ce que sur le drapeau national. (suite…)

Le Général Lalanne-Berdouticq à l’IHEDN

big_artfichier_431391_3915859_201407121634213« Après ces dix huit jours inoubliables à travailler ensemble, à vous forger des amitiés dont certaines seront définitives, à voir les choses différemment, voici ce que, comme votre entraîneur et un peu ouvreur de voie, je voudrais vous dire en toute liberté bien sûr et avec mon franc-parler habituel ! « Le monde est complexe et dangereux. « Il est loin des blocs que nous avons connus des décennies durant, aussi bien que de la fin de l’histoire que l’on nous annonçait voici vingt ans, et encore plus loin de la paix définitive qui aurait permis d’engranger les dividendes de la paix chers à des hommes à la courte vue. « Ce monde, notre monde, reste dangereux. Comme les prophètes que personne n’écoutait dans les années 1930, je ne cesse de dire que le décuplement des dépenses militaires en Extrême-Orient depuis dix ans devrait nous inciter à mieux surveiller les diminutions insensées que subissent les nôtres.

(suite…)

La chute sans fin des budgets militaires

finarmefrAprès les dernières annonces de Jean-Yves le Drian, il faut maintenant se poser clairement la question du démantèlement méthodique de l’Armée Française, qui doit être considérée comme superflue, dans une Europe où les nations auront disparues, et où l’armée Américaine se substituera à nos besoins de défense, comme elle le fait de nos besoins économique au travers de l’accord transatlantique. Bref, si nous nous plaçons du côté de l’Empire, observant sa colonie Européenne … pourquoi une production locale et pourquoi une armée locale ? c’est exactement ce que doivent penser ces orligarques qui d’ores et déjà ont vendu l’Europe aux USA. Ci-après, nous relayons le cri d’alarme poussé par DLR, sur cette question, par la voix de son délégué à la défense :Patrice Court-Fortune

(suite…)