Constat d’un lecteur anonyme !

homme-mystereNe peut-on pas affirmer, sans tomber dans les extrêmes, que l’ultra-libéralisme est une dictature rampante et anti-démocratique, génératrice d’un totalitarisme qui ressemble étrangement a ceux d’autrefois.?  » A mon avis, oui, sans aucun doute. La différence avec les dictatures d’autrefois est dans la stratégie. Les moyens utilisés sont très différents, mais le résultat en termes d’aliénation est exactement le même : engluer progressivement la grande majorité du peuple dans une spirale de servitude volontaire au départ, finissant dans une sidération collective.

Les systèmes fascistes et totalitaires veulent contrôler les individus dans leur entièreté : les interdits et la violence s’ accumulent, imposés par des polices féroces, des chars, des camps d’internements, des assassinats, des tortures etc …Le totalitarisme ultra libéral se  » contente  » de contrôler une partie du cerveau, mais totalement, 24h sur 24. Les chars et les armes sont remplacés par les médias et les  » experts « .
Le cerveau du citoyen, ayant vocation à devenir un mouton, est bombardé de deux façons :

– des distractions débiles pour qu’il n’apprenne rien et pense à autre chose .
– des fausses informations, autrement dit des mensonges, déguisés en vérités. (suite…)

Pour les Russes: il s’agit bien de « fascisme inversé », envers les familles !

9highres_00000403183886

Pour ces observateurs venus d’un pays où le patriotisme et la famille, ont conservé leurs valeurs traditionnelles et qui font la solidité de la société russe, il est plus facile de mettre des mots sur ce qui se passe en France depuis les manifestations contre le mariage homosexuel et la loi Taubira. Les observateurs russes sont inquiets sur l’avenir de la France, le pays « des Lumières », un pays qu’ils aiment tant. L’arrestation de David Van Hemelryck ce dimanche 19 janvier semble confirmer les observations de nos alliés russes.

(suite…)