Rapport du Sénat américain sur la torture : à quand les poursuites judiciaires ?

brennan-nomination-3541b

La sénatrice Dianne Feinstein, qui doit quitter sous peu son poste de présidente de la Commission du Sénat sur le renseignement, a remis le 9 décembre son rapport sur les actes de torture pratiqués par les agences de renseignement américaines sous l’administration Bush/Cheney. Ce rapport de 525 pages, accessible au public, est lui-même le condensé d’un rapport de 6000 pages (maintenu sous le sceau du secret) rédigé au cours des 5 dernières années dans le cadre d’une enquête du Sénat américain sur ces pratiques. Feinstein s’est battue contre les services de renseignement, ainsi que la Maison Blanche d’Obama, pour obtenir la publication d’un compte-rendu le plus complet possible, dans l’idée que seule une divulgation complète de ces pratiques pouvait permettre de construire une nouvelle relation de confiance entre les Etats-Unis et le reste du monde, après plusieurs décennies de dérive. Rappelons que l’homme qui était en charge de la torture à la CIA en 2001, John Brennan, a été nommé à la tête de la CIA le 8 mars 2013, à la demande d’Obama, après qu’il eut été son conseiller en matière de contre-terrorisme, en particulier pour la détermination des cibles pour les attaques par drone. (suite…)

Prix nobel pour Guantanamo et Nuremberg pour Auschwitz : l’histoire jugera !

nobelobama

Douze lauréats du Prix Nobel de la paix interpellent Barack Obama et demandent la fin de la torture aux Etats-Unis dans une lettre ouverte saisissante. En 2009, le Président Obama était au top de sa popularité : (…)  Surfant sur cette portée aux nues unanime, le Président se voyait décerner dans la foulée, sans qu’on ne comprenne bien pourquoi, le Prix Nobel de la Paix. Il intégrait alors un club très privé composé entre autres de l’activiste Desmond Tutu, ou de l’ancien président de la République démocratique du Timor José Ramos-Horta.

Assez remontés contre ce cher Barack, qui rappelons le, avait fait de la fermeture de Guantanamo une priorité pendant sa campagne électorale- 12 anciens lauréats ( José Ramos- Horta, Desmond Tutu, Muhammad Yunus, FW de Klerk, Betty Williams, Mohammad El Baradei, Oscar Arias Sanchez, Jody Williams, John Hume, Leymah Gbowee, Bishop Carlos X Belo, et Adolfo Perez Esquivel) lui adressent aujourd’hui une lettre ouverte, disponible sur le site d’information fondé par José Ramos-Horta, TheCommunity.com. (suite…)