Hollande invite Tsipras « à se rendre rapidement à Paris » !?

1086963_direct-hollande-invite-tsipras-a-se-rendre-rapidement-a-paris-web-tete-0204109739211_660x438p

A se rendre « rapidement » à Paris ? Mr Hollande, prenez-vous Mr Alexis Tsipras est « un Charlie » ? De quel droit vous permettez-vous de « convoquer » ainsi un premier ministre étranger ? Vous souvenez-vous, qu’au lendemain de votre élection de 2012, main dans la main avec votre « patronne », Mme Angela Merkel, vous vous montriez impitoyable envers les Grecs ? Pensiez-vous que les Grecs avaient la mémoire courte ?

Non! Monsieur Hollande …. laissez Madame Merkel se débrouiller seule, et commencez vous-même à envisager le prix de votre lâcheté envers ce petit peuple ! La cupidité, l’égoïsme et la domination de l’Allemagne en Europe, vont trouver une fin proche, d’autant plus proche, que les opposants de Pégida comprennent de quelle manière leur pays a assuré sa suprématie : au détriment de sa propre jeunesse, en exploitant la main d’oeuvre immigrée, jouant tout autant de la concurrence déloyale que de son inféodation aux Etats-unis !

Le diktat Américano-Sionisto-Germanique est donc en passe de se terminer, et vous, vous avez certainement oublié quelques petits enseignements de l’histoire, Monsieur Hollande:

  1. Tous les empires s’effondrent, et celui de wall street, ne fera pas exception
  2. Ce n’est pas la taille d’un peuple qui en fait sa force, mais sa détermination !

Donc, notre cher Président affirme, sans rire: « La France sera aux côtés de la Grèce dans cette période importante pour son avenir », afin qu’elle retrouve « le chemin de la stabilité et de la croissance » … A moins que cela ne soit une menace déguisée en termes diplomatiques….  pourquoi ne commence t-il pas alors par son propre pays ?

Lettres au troisième « en pire » !

Hollande-Louis-XVI-majestéFrançois mitterand, qui fut très loin d’être un modèle de vertu et de droiture, fut néanmoins le dernier des Présidents Français, de ceux qui détenaient réellement le pouvoir. Depuis Maastricht, 1992, la France a disparue, sans même que les Français ne le sachent, et n’est plus administrée que par des « Gouverneurs », agissant au nom d’une oligarchie planétaro-européenne. Ainsi, il y eut Chirac et Sarkozy pour faire encore un peu illusion, mais le troisième était un coup de maître…. ce fut le troisième « en pire ». En effet, le petit dernier s’inscrira dans l’histoire comme le plus menteur envers son peuple et le plus indigne envers lui-même. Un être sans fierté et sans morale, illustrant parfaitement le conte de Faust: celui prêt à tout, y compris vendre son âme, pour satisfaire ses fantasmes !. Les textes qui suivent sont signés ou pas… mais traduisent assez bien le ressentiment des Français envers un régime tyrannique qui se déguise en République, un régime qui peut se maintenir avec moins de 10% d’opinions favorables tout en se prétendant Démocratique !

(suite…)

François « 0 » tourne « Le rond, la brute et le truand », seul, dans un film à très gros budget !

Sans commentaires !

Moi président de la République. Je..Je..Je.. ..(zzzz)

Et son ennemi c’était la finance, bien sûr !

L’ère du peuple bafoué et méprisé

hollande2012Le monde entier se souviendra de ce discours épique,  » à la Jean Jaurès », par lequel le candidat François Hollande annonçait au peuple l’arrivée d’une nouvelle ère de liberté, d’égalité et de Fraternité ! Tout le monde se souviendra aussi de son fameux <<Mon ennemi n’est pas élu, pourtant il a le pouvoir. Mon ennemi n’a pas de visage, mon ennemi: c’est la finance » ! La vidéo qui suit nous montre le parallèle saisissant, entre ce qui est dit en campagne et ce qui est réellement fait. Nous sommes désormais entrés dans un ère où le mensonge n’est plus condamnable, et ne représente en fait qu’un simple outil de marketing politique, à destination des plus crédules, à une époque où les idéaux sont en voie de disparition, et où le sens de l’honneur n’est pas une denrée monnayable !

(suite…)