La « LDJ » en France: extrêmistes, ultrasionistes, dangereux, .. mais protégés

sss

Michèle Sibony, Présidente de l’union Juive Française pour la paix, interrogée par LCI, dénonce le guet-apens tendu par la Ligue de défense Juive, faisant croire à des actes antisémites, devant la synagogue de la rue de la roquette, à la fin et en marge de la manifestation pro palestinienne du 13 Juillet 2014, laquelle faisant suite au bombardement massif, disproportionné et criminel de l’aviation Israélienne, contre les habitants de gaza (assiégés depuis plus de sept ans), et ceci, au motif d’atteindre quelques extrémistes du Hamas. (Autant détruire une division pour atteindre un déserteur). La ligue de défense juive avait organisé ce traquenard plusieurs jours à l’avance, notamment en conviant de jeunes juifs activistes à les rejoindre au lieu dit et à l’heure dite, au moyen d’internet et des réseaux sociaux. (suite…)

Les larmes de mauvaise foi du sionisme raciste et conquérant !

nazionismIl est ici question du sionisme politique, idéologie extrémiste qui agit en France et ailleurs. Cet article se veut factuel et objectif. Nous sommes confrontés à une augmentation importante des mises en scène et simulacres, concernant des faits annoncés médiatiquement comme antisémite, et se révélant au final, tout à fait imaginaires. Ces mises en scènes sont d’ailleurs souvent réalisées par ceux qui s’en prétendent les victimes. Ces « évènnements » ont une énorme audience médiatique, alors même que la démonstration de l’imposture, y compris par voie judiciaire, est souvent passée sous silence ! Ces faits, ourdis par le sionisme politique, idéologie fasciste, n’ont d’autre but que de culpabiliser et de déstabiliser l’opinion publique, tout en faisant les « choux gras » des « unes » du « jérusalem post », ou de I télé. Bref, La question est simple, au regard des vidéos qui suivent : Y a t-il en France des lois spécifiques, ou un usage tacite, accordant aux extrémistes juifs de la LDJ ou du BETAR, une quasi impunité, pour des propos incitant à la haine, pour des appels au meurtre, pour des actes de violences physique, lesquels vaudraient pour n’importe quel autre auteur, de très lourdes sanctions ? Regardez attentivement ces vidéos, et demandez-vous où se trouve le fascisme réel, l’irrespect de la loi, et le respect de la liberté d’opinion. (Il faut noter que la LDJ est interdite en Israël, ce qui m’apparaît assez logique, vu que cette organisation oeuvre « à l’international »)

(suite…)