Editorialiste, propagandiste, psychanalyste et schizophrène!

Mes chers amis, nous vous proposons un moment de pure détente en lisant l’article d’un certain Didier Pleux, publiant dans le site du journal « le monde », un article prenant violemment à parti le site « réseau voltaire », et intitulé: << Boulevard voltaire, le site de l’intolérance >> ! Vous noterez, au passage, que les propos de cette personne, se prétendant psychothérapeute, sont tout à fait de nature schizophrénique. Ainsi, il n’hésite pas à faire la promotion de certains concepts, mais aussi de leur propre négation ! En gros, ce serait comme s’il affirmait << aimer la chaleur fraîche >> ou encore << préférer les roues carrées >> !? Dans son propre texte, l’enfumeur expert, affirme en outre et sans rire << Oui, j’affirme la nécessaire « verticalité adulte » en éducation >>. Il faudra vraiment nous expliquer cela, (excepté le cas de « l’érection sexuelle »), comme de nous développer aussi l’antithèse d’horizontalité éducative (mis à part aussi le plumard à l’école !). Ce penseur, enseignant à l‘université populaire de Caen, dite « michel Onfray » (sic), et dont nous nous demandons comment ce terme (université) a pu être accepté par les autorités Préfectorales, comme partie du nom d’une simple association loi de 1901 ! (nous allons peut-être alors étudier la fondation d’une « Banque Nationale Patriote », sous forme d’une association 1901: nous verrons bien !)

Cet personne a une conception de la tolérance assez « officielle », et une vision de la liberté de pensée, assez « convenue ». Bref, ce type d’article, (que nous relayons ci-dessous), est l’exemple même de ces « intellectuels-imposteurs » du moment, relais du système, embrouilleurs d’idées, et intolérant à ceux qui ne pensent pas comme eux. Bref, des porte-flingues de la culture officielle, exemple typique de ces pollueurs de l’intelligence, qui se mêlent de débats sans aucune correspondance avec leur spécialité. Si tant est qu’ils en aient une, si grande étant l’imposture aujourd’hui !

Ces gens ont probablement dû voir le film culte des années 70 << Ce n’est pas parce qu’on a rien à dire, qu’il faut fermer sa gueule >>. Mais jugez plutôt par vous même de la prose de ce visionnaire des temps moderne, gourou autoproclamés de la raison et éditorialiste d’opérette.  Nous présentons, par la même occasion, nos plus sincères vœux de rétablissement, et notre plus grande compassion, à ses éventuels patients !

(suite…)

Des journalistes souvent sans talents et inféodés au système

scol

La France, terre des droits de l’homme, Pays humilié et nation salie. La France devenant progressivement une terre d’inculture, de mafias décomplexées, de déviants assumés, de justice partiale, et de flics adjoints aux services fiscaux. A preuve, cette ancienne émission de « Prorussia tv », datant de Janvier 2013, et plus que jamais d’une saisissante actualité. Elle nous montre très clairement que la France actuelle fonctionne notamment avec l’appui de journalistes à la solde des lobbies, qu’ils soient industriels, financiers ou encore transatlantiques et anti-Russes. Alain Soral disait à propos d’eux : « Putes ou chômeurs » ! Ces journalistes qui prennent l’habitude de s’inviter entre eux, afin de se poser mutuellement « les bonnes questions », et se donner « les bonnes réponses », formatant ainsi les réactions du Peuple, lequel agira malheureusement par « mimétisme » . (suite…)