Frédéric Haziza « la chipie » sioniste !

haziza

Nous sommes le mercredi 4 février 2015. Dieudonné comparait au tribunal de grande instance de Paris pour « apologie du terrorisme ». Un homme s’est glissé dans la salle pour, comme à son habitude, assister à chacune des tentatives de mise à mort de Dieudonné par la justice. Ce monsieur, c’est Frédéric Haziza, « journaliste » de Radio J (la radio juive de Paris et de la région parisienne), du Canard Enchainé et de La Chaîne parlementaire, dont le cœur bat pour un pays étranger!

En sortant, il fut copieusement hué par un parterre de gens venus soutenir Dieudonné. Submergé par la frustration, il donne un petit coup de pied vicieux au genou de l’un des gardes du corps de Dieusonné. Peut-être espérait-il ainsi « déclencher » une réponse violente à son égard, qu’il n’aurait pas manqué de qualifier d’antisémite, et de gagner ainsi dans les couloirs du palais, ce qu’il n’avait pas obtenu dans le prêtoir ! A moins qu’il ne soit tout simplement raciste, et qu’il n’aime pas les noirs !!
.

Les femen, « putains du diable », profanent nos crèches

femen_creche

Les « femen », un petit groupe de jeunes femmes hystériques et agitatrices, à la solde du milliardaire Georges SOROS, travaillent clairement dans l’optique de déstabiliser et d’insulter la religion Chrétienne. Ces exhibitionnistes pathologiques, déguisées en défenseur de la « cause féministe », n’ont par ailleurs jamais été vues profaner l’intérieur d’une mosquée ou d’une synagogue… ce qui démontre parfaitement le caractère très orienté de leur « combat ». Nous les mettons par ailleurs au défi de monter une opération similaire à Ryad ! Nous affirmons de manière solennelle, que toute femme dotée d’un minimum de moralité et de respect envers autrui, trouverait bien d’autres moyens, pour se faire entendre, que de montrer ses fesses ! Est-ce que si les hommes exhibaient leur queue, cela les rendrait plus écoutés, plus crédibles et respectables ? Nous sommes étonnés en outre que ces femmes ne soient pas condamnées sévèrement par la justice, laquelle se montre à leur égard d’une curieuse bienveillance … contrairement à ceux qui osent défendre les droits naturels et la famille ! Regardez la vidéo suivante : (suite…)

Un général US en retraite, sénile et dangereux !

generalUS

Moscou a intenté une procédure pénale contre le général américain Robert Scales pour avoir appelé Kiev à tuer le plus grand nombre possible de Russes. Le Comité d’enquête de Russie a engagé une procédure pénale contre Robert Scales, général américain à la retraite qui avait appelé à « tuer le plus de Russes possible » dans une interview diffusée en direct sur la chaîne de télévision Fox News. « Une procédure pénale a été engagée contre le citoyen des Etats-Unis Robert Scales pour incitation à une guerre d’agression, commise avec l’utilisation des médias », lit-on dans un communiqué mis en ligne jeudi sur le site du Comité d’enquête. Selon les autorités d’instruction, les propos de Robert Scales « constituent une violation non seulement de la législation russe, mais aussi de l’article 20 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966 qui interdit toute propagande en faveur de la guerre et toute incitation à la discrimination, à l’hostilité ou à la violence ».

 

 

 

 

 

.

La « LDJ » en France: extrêmistes, ultrasionistes, dangereux, .. mais protégés

sss

Michèle Sibony, Présidente de l’union Juive Française pour la paix, interrogée par LCI, dénonce le guet-apens tendu par la Ligue de défense Juive, faisant croire à des actes antisémites, devant la synagogue de la rue de la roquette, à la fin et en marge de la manifestation pro palestinienne du 13 Juillet 2014, laquelle faisant suite au bombardement massif, disproportionné et criminel de l’aviation Israélienne, contre les habitants de gaza (assiégés depuis plus de sept ans), et ceci, au motif d’atteindre quelques extrémistes du Hamas. (Autant détruire une division pour atteindre un déserteur). La ligue de défense juive avait organisé ce traquenard plusieurs jours à l’avance, notamment en conviant de jeunes juifs activistes à les rejoindre au lieu dit et à l’heure dite, au moyen d’internet et des réseaux sociaux. (suite…)