Mr Mélenchon: contrairement à vous, Syriza est patriote et préfère les Grecs !

melenchonJean luc Mélenchon, du parti de Gauche, se voit soudain en « homme providentiel », suite à la victoire en Grèce de Syriza. Mais à deux petites différences près: Le parti de gauche est internationaliste, sectaire, et plutôt anti « Français de souche »; Alors que Syriza est franchement Patriote, optant pour la préférence nationale Grecque. En outre, pour la sauvegarde du peuple Grec et de son Identité séculaire, ce parti sait dépasser ses opinions propres, et créer « l’union sacrée », avec un parti de droite souverainiste, équivalent Grec du FN en France ! En ce qui vous concerne, Mr Mélenchon, vous détestez la « France éternelle » et déclariez même en 2012 à Marseille : << Il n’y a pas d’avenir pour la France, sans les Arabes du Maghreb, et les berbères >> ! Nous ne croyons pas que vous seriez prêts à gouverner la France avec le FN pour le bien des Français !

.

Blankfein et Merkel vont t-il dissoudre la Grèce ?

Syriza5

La victoire écrasante de « Syriza » va mettre pour la première fois les « Banksters » face à la volonté des peuples. Ils obtiennent presque la majorité absolue au parlement, et seront ainsi libres de gouverner, avec l’appui d’un petit parti souverainiste, en appliquant ainsi leur programme, sans compromis ni compromissions ! En d’autres termes, les mafieux internationaux affrontent ici un refus ferme de ceux qu’ils rackettent depuis trop longtemps (en bon Français: « Le cave se rebiffe »). Que vont-ils inventer maintenant, mis à part qu’on soit des « charlie con-cons  » ? Nous inventer une bonne petite guerre civile ? Voter la dissolution de la Grèce par le G20 ? Ce qui est amusant, au passage, c’est de voir des schizophrènes politiques, aussi peu crédibles que Mélenchon, tenter de récupérer le courage d’autres politiciens et d’autres peuples, à son propre compte ! Comme ces journaleux « spécialisés » du système, qui se contorsionnent pour trouver de bons arguments, de type: Syriza se montrera t-il responsable ? (comprenez: traiter avec les mafieux), ou irresponsable (rompre avec ces bandits) ! Ces journalistes qui relaient l’idée selon laquelle « Ils n’auront pas les moyens de financer leur programme » … mais si, bien sûr, ils feront de la planche à billet, comme l’Europe et les USA … pourquoi pas eux ? (suite…)

Hollande invite Tsipras « à se rendre rapidement à Paris » !?

1086963_direct-hollande-invite-tsipras-a-se-rendre-rapidement-a-paris-web-tete-0204109739211_660x438p

A se rendre « rapidement » à Paris ? Mr Hollande, prenez-vous Mr Alexis Tsipras est « un Charlie » ? De quel droit vous permettez-vous de « convoquer » ainsi un premier ministre étranger ? Vous souvenez-vous, qu’au lendemain de votre élection de 2012, main dans la main avec votre « patronne », Mme Angela Merkel, vous vous montriez impitoyable envers les Grecs ? Pensiez-vous que les Grecs avaient la mémoire courte ?

Non! Monsieur Hollande …. laissez Madame Merkel se débrouiller seule, et commencez vous-même à envisager le prix de votre lâcheté envers ce petit peuple ! La cupidité, l’égoïsme et la domination de l’Allemagne en Europe, vont trouver une fin proche, d’autant plus proche, que les opposants de Pégida comprennent de quelle manière leur pays a assuré sa suprématie : au détriment de sa propre jeunesse, en exploitant la main d’oeuvre immigrée, jouant tout autant de la concurrence déloyale que de son inféodation aux Etats-unis !

Le diktat Américano-Sionisto-Germanique est donc en passe de se terminer, et vous, vous avez certainement oublié quelques petits enseignements de l’histoire, Monsieur Hollande:

  1. Tous les empires s’effondrent, et celui de wall street, ne fera pas exception
  2. Ce n’est pas la taille d’un peuple qui en fait sa force, mais sa détermination !

Donc, notre cher Président affirme, sans rire: « La France sera aux côtés de la Grèce dans cette période importante pour son avenir », afin qu’elle retrouve « le chemin de la stabilité et de la croissance » … A moins que cela ne soit une menace déguisée en termes diplomatiques….  pourquoi ne commence t-il pas alors par son propre pays ?

La presse soumise se dévoile !

match

Si vous vous posiez des questions, concernant cette presse soumise au système, il vous suffit maintenant de regarder quels sont les titres qui sont des « charlie », pour ne pas dire des « charlots » ! Voici les considération qui viennent immédiatement à l’esprit d’un être normalement éduqué :

  1. « Je suis charlie » = « je suis soumis au système » ! pas vous ? (menace à peine voilée pour vous faire comprendre que c’est la dernière chance qui vous est offerte de « vous aligner » avant qu’une répression sévère ne tombe !
  2. Numéro « hommage »hommage à quoi ? à la bassesse ? à la vulgarité ? ou encore à la destruction des valeurs morales ? Parce que s’il s’agissait de rendre hommage aux victimes, en tant que telles, et indépendamment de leurs idées propres, il n’était alors pas nécessaire d’afficher « un badge », et d’instrumentaliser leur mort en une « opération de normalisation des masses », ni de s’en rendre les complices !

Et bien, désolé, mais nous sommes pour une vraie liberté d’expression… celle de la « liberté d’opinion » : donc nous ne sommes pas des « charlie », membres de cette « révolution des crayons » . . . mais . . .

je-suis-dieudonne

Nous sommes aussi pour le respect des peuples, contre les mafias financières:

nous sommes aussi des « Syriza »

Syriza5