Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour…

pendaisons

Comment ne pas se souvenir de cette phrase d’Alain Juppé, l’homme qui remit la Légion d’honneur à l’imam UOIF de Bordeaux Tareq Oubrou : « L’islam est aujourd’hui la deuxième religion de France, et il n’est pas question de la stigmatiser. »

A Amsterdam, le 30 octobre 2010, lors d’une manifestation de soutien au député hollandais Geert Wilders, traîné devant les tribunaux pour avoir dénoncé l’islamisation de son pays, l’homme politique britannique Paul Weston tenait ces propos : « Laissez-moi vous dire ceci, à vous tous, menteurs et traîtres carriéristes socialistes. Vous détenez le pouvoir maintenant, mais dans une décennie, nous détiendrons le pouvoir et nous vous demanderons des comptes. Nous vous traînerons devant un tribunal du style Nuremberg où vous serez jugés pour haute trahison, et pour la première fois depuis longtemps, nous serons vos juges. »

Je ne pouvais m’empêcher de penser à ces paroles, au lendemain des nouveaux attentats de Copenhague, quand je lisais que le matin même de la tuerie, notre ministre de l’Intérieur, toute honte bue, osait, en voyage au Maroc, tenir ces propos de soumis : « Je veux redire avec force notre condamnation la plus sévère des actes antimusulmans qui ont suivi les attentats. » (suite…)

Demouge: félon et con à la fois, éliminé d’entrée de jeu !

charles_demouge

Charles Demouge, le candidat UMP à la législative partielle du Doubs a été battu, dimanche, au premier tour par ses concurrents FN et PS. Un résultat qui hérisse Nicolas Sarkozy, cité par Le Canard enchaîné. « Ce n’est pas moi qui l’ai désigné! C’est ce fameux triumvirat, les Juppé, Fillon, Raffarin, qui a choisi ce con». […]  Il s’était ensuite illustré en clamant que «ce sont les bons petits blonds qui (l)’emmerdent, et pas les gens issus de l’immigration.» Une sortie très commentée sur les sites d’extrême droite alors même que cette circonscription est très perméable au discours frontiste. […] On aurait tort de croire qu’instrumentaliser ouvertement l’immigration est un « sésame » pour un mandat politique ! La preuvre !

Juppé: opportuniste, girouette, sans scrupules, et traître !

juppéPour la législative partielle du Doub, Alain Juppé appelle à Voter Socialiste ! Le maire de Bordeaux n’a finalement pas attendu la position officielle de l’UMP pour se prononcer sur le second tour de la législative partielle de dimanche dans le Doubs, qui opposera un candidat du Front national et un du Parti socialiste. Dans un article publié sur son blog, celui-ci apporte son soutien au Parti socialiste et appelle à faire « barrage au FN », qui est « notre principal adversaire politique ». « Si j’étais électeur de la 4ème circonscription du Doubs, je sais ce qu’en mon âme et conscience je ferais (…) je ne m’abstiendrais pas, je voterais pour le candidat PS ».

carignonSi la proximité d’Alain Juppé vis-à-vis du Parti socialiste est constante depuis plusieurs années, il n’en a pas toujours été ainsi. En 1990, le maire de Bordeaux, alors numéro 2 du RPR, avait décidé d’exclure Alain Carignon (maire de Grenoble) puisqu’il avait appelé à voter socialiste au second tour d’une élection partielle à Villeurbanne pour contrer le FN. «Nous n’avons pas du tout l’intention de faire la courte-échelle au Parti socialiste», s’était justifié l’ancien ministre, après avoir mis en congé le maire RPR.

Il faut dire qu’Alain Juppé n’était alors pas sur le même positionnement politique. A l’époque celui-ci souhaitait la « fermeture des frontières« , la « suspension de l’immigration« , « réserver certaines prestations sociales aux nationaux » et rappelait « l’incompatibilité entre l’islam et nos lois«

Si au niveau local, les ténors de l’UMP sont en accord avec le positionnement du maire de Bordeaux (cf le tweet d’Yves d’Amécourt, tête de liste UMP aux élections départementales), au niveau national les dents grincent. Le député Lionnel Luca tacle sèchement le candidat aux primaires de 2017, et beaucoup de sympathisants et d’électeurs UMP dénoncent « une position de bobo déconnecté du terrain ».

Source: Bordeaux infos

unnamed

Faire barrage au front national, mais promouvoir massivement l’Islam à Bordeaux

C’est un cabinet d’architecte portugais qui a été choisi par les musulmans de Bordeaux, afin de construire le vaste centre islamique voulu par Alain Juppé dans le quartier de la Bastide.

Alain Juppé a mis à disposition de l’imam un vaste terrain acquis à cet effet par la mairie de Bordeaux. D’après Público, cette mosquée avoisinerait un coût de plus de 24 millions d’euros, pour une surface de 12 000 mètres carrés ! L’espace dédié au culte pourra accueillir plus de 4000 fidèles, soit le plus vaste local religieux de toute la région.

L’imam de Bordeaux est Tareq Oubrou. Ce grand ami de Juppé auquel il doit la Légion d’honneur et l’estampillage « républicain », est membre de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), fédération de mosquées des Frères Musulmans, qui diffusent les ouvrages les plus radicaux de l’islamisme violent. On ne sera pas étonné d’apprendre qu’il sollicite le Qatar, base arrière idéologique et financière des Frères Musulmans, pour financer la mosquée…

Ces politiciens qui trahissent leur nation !

allée bayrou

François Bayrou ne sait décidément pas comment faire pour goûter aux joies du pouvoir. Contester à droite ? Créer un centre ? Faire du « et et » ou du « ni ni » ? Même avec un « modem », apparemment la transmission de son message ne passe pas ! S’allier avec le PS ? ils n’en veulent pas, et pas davantage François Hollande pour lequel il avait pourtant appeler à voter ! Non, toujours rien ! Alors, maintenant, il lui vient d’autres idées: honorer les ennemis de la France et cracher sur l’histoire de son propre peuple, ce sera peut-être bien mieux ! Il vient ainsi d’inaugurer, dans sa ville de Pau une « allée abd el kader », … existe t-il une rue Charles de Gaulle à Alger ?… Ce traître est loin d’être le seul(suite…)