La 3ème guerre mondiale est celle du « contrôle des âmes » !

terre barbeleeCette vidéo exceptionnelle, de par sa pédagogie et son analyse, explique très clairement la méthode machiavélique utilisée par les tyrans mondialistes, pour contrôler le peuple au travers du contrôle de  « l’émotionnel de masse » (objectivité collective, un peu comme dans une une ruche), tout en l’éloignant progressivement de la raison individuelle (subjectivité du libre-arbitre). Cette gouvernance par l’émotionnel a toujours existé, soit pour créer un sentiment massif de « Guerre juste », comme pour les croisades ou autres Djihad et « 3ème temple », soit pour justifier de mesures intérieures totalement iniques et répressives. Dans les deux cas: cela revient à contrôler les masses !

Mais, depuis 25 ans environ, les états, gouvernés par des élites de moins en moins élues, n’hésitent plus à recourir à un terrorisme de niveau planétaire, totalement fabriqué et nourri par eux-même, dans le seul et unique but de gouverner par la peur (de la guerre ou des épidémies), et la pénurie (alimentaire ou par la dévaluation des biens). Ces peurs: de la violence, de la famine, de la spoliation, de la maladie, du rejet social, obligeront ainsi les citoyens à admettre et subir, ce qu’ils auraient jadis rejeté en temps normal !

La troisième guerre mondiale a déjà commencé, mais de manière différente ! Cette guerre est la « guerre des âmes », prélude à l’Armageddon final opposant ceux qui l’auront protégée et ceux qui l’auront soumise ! Cette guerre est celle de la liberté individuelle contre la mise en esclavage collective ! Les tyrans nous proposent aujourd’hui le choix suivant: Mourir libre ou vivre en servitude … telle est la réelle signification de « Charlie or not Charlie » !

A la question: « Êtes-vous Charlie », il serait ainsi souhaitable de répondre: « Non, je ne suis pas un termite« . Visualiser cette vidéo, (que nous avons par ailleurs sauvegardée au cas où celle-ci serait censurée ! illustration : 123RF)

.

De « l’homme naturel » libre, au « citoyen du monde » esclave !

Tout cela commence par les Européens, majoritairement et originellement Blancs et Chrétiens, mais se poursuivra avec les musulmans de toutes couleurs, puis viendra le tour des Juifs traditionnels qui cèderont devant les sionistes Athées, pour au final espérer transformer les asiatiques et détruire leurs religions séculaires: le Bouddhisme, l’Hindouisme, et le Shintoïsme.

De manière générale, le Nouvel Ordre Mondial a pour projet d’abolir toutes formes de différenciations physiques, religieuses et culturelles, pour obtenir une bouillie planétaire docile, sans mémoire et sans culture, sans solidarité, sans opinions propres, sans valeurs morales. Une humanité rapprochée de l’animal, et « dressée » à des spécialisations concrètes et spécifiques !

Comment en est-on arrivé là ? quelles sont les repères historiques qui en retracent la perspective ?
(suite…)

La géopolitique à la portée de tous

Une démonstration limpide et de bon sens, concernant la géopolitique Européenne et mondiale. Grand Entretien du mois de décembre 2014 en compagnie de Pierre-Yves Rougeyron. Dans cette troisième partie, évoquons la montée de la colère des peuples européens, la reprise des relations diplomatiques entre les États-Unis et Cuba, la situation du rouble, la stratégie mise en place contre la Russie, le rôle de l’Arabie Saoudite et le retrait de l’OTAN d’Afghanistan.
.

En 1973, aurait-on mis en garde à vue Louis de Funès ?

rabbijacobLa Bande annonce du film:
.

Taubira souhaite une « Justice réparatrice » pour les bourreaux

da8cc950-c1e3-11e1-a5e5-e3ad79bf9070-493x328

Taubira (sans « madame »), après avoir fait libérer les violeurs en réunion d’une jeune fille, la semaine précédente, après avoir fait libérer l’assassin Coulibaly, et libérer toutes racailles condamnées à moins de trois ans. Après avoir permis le cumul des sursis, l’embastillement des défenseurs des droits naturels des familles, entre autres méfaits, s’attaque maintenant aux traumatismes psychologique subis par les bourreaux, peut être à cause de leur victimes ! Dans la logique totalement psychopathique de cette ministre, de ses inspirateurs idéologiques, et même des juges islamiques appliquant la charia: c’est à cause de la victime que le bourreau a dû commettre son crime ! On se demande parfois si la loi de la jungle n’est pas plus juste. Taubira, mère et épouse de malfaiteurs, et pas claire elle-même, se sent naturellement portée à défendre ceux dont elle se sent proche: les criminels bien sûr ! Taubira finira certainement un jour au bout d’une pique, et nous pouvons l’assurer que ses bourreaux n’en ressentirons absolument aucun traumatismes, et nous les remercions d’ailleurs par avance, pour cette opération de salubrité nationale ! Nous relayons ci-dessous, un article paru sur « la gauche m’a tuer » et « le figaro » :

La justice réparatrice voilà la solution pour Mme Taubira de lutter contre le crime et la délinquance, ou plutôt pour aider nos bandits qui pullulent dans nos contrées. Comme nos gouvernants ne veulent plus construire de prison, (puisque idéologiquement contre), ils sont donc persuadés que la prison n’est pas la solution pour la réinsertion de nos assassins, même si la détention n’a pas été créée pour cela mais pour maintenir à l’écart des gens ne pouvant vivre en société. Donc ils tentent des choses sorties de la tête d’un philosophe « progressiste », ou venant d’un pays nordique où la criminalité est presque égale à zéro. Ainsi, chaque année 100 000 personnes n’effectuent pas leur peine de prison, 100 000 autres vivent avec un bracelet électronique ne marchant pas pour la plupart du temps et n’empêchant pas d’autres crimes, sans oublier tous ceux qui n’ont pour condamnation qu’un simple rappel à la loi. (suite…)

Gerhard Ittner, prisonnier politique Allemand, écrit à Dieudonné

3w993c0.bild_-642x361

Cher Monsieur Dieudonné, J’ai demandé à un de mes amis Français de vous transmettre cette lettre et de la publier pour moi. Je ne peux pas le faire moi-même car je suis prisonnier politique dans la République Fédérale d’Allemagne, juste à cause d’un discours totalement non-violent. Uniquement pour avoir usé de la liberté d’expression, je suis emprisonné depuis désormais trois ans. Quelle hypocrisie : d’une part ils scandent « Je suis Charlie » en louant la liberté d’expression la plus totale et en prétendant combattre le terrorisme ; et d’une autre part ils se font eux-mêmes terroristes contre la liberté d’expression ! En 2012, après m’être exilé sept ans dans différents pays, j’étais arrêté au Portugal et extradé en RFA pour avoir exprimé mes pensées [contre la guerre en Irak, dénonçant le gouvernement des États-Unis et le génocide amérindien]* en 2002 et 2003.

Évidemment, j’étais fautif car je n’ai pas usé de la bonne liberté d’expression, celle dans le seul but d’humilier les religions et de heurter plusieurs millions de personnes par des dessins du prophète Mohamed ; j’ai usé de la mauvaise liberté d’expression, celle qui concerne la critique des histoires d’Holocauste. Des histoires mises en œuvre par un très puissant et très influent lobby organisé, tenant un business et faisant pression sur les politiques et la Finance.

J’ai donc appris que la démocratie permettait de heurter les sensibilités religieuses de plusieurs millions de personnes à travers le monde mais ne permettait pas de déranger le business d’un certain groupe d’individus par des questions gênantes. Qui a besoin d’une « démocratie » comme celle-là, à part ces mêmes individus ? J’ai toujours cru que la démocratie défendait les intérêts du peuple, pas d’un petit mais très influent groupe d’hommes d’affaires et de maître chanteurs apatrides. (suite…)

Aurait-on embastillé Pierre Desproges dans les années 80 ?

côté Juifs . . .

Mais aussi côté Arabes !